Implico
 
 

Rapport d’utilisateur: Optimisation du chargement des navires au terminal maritime d'Immingham (GB)

12/19/2012 Rapport d’utilisateur: Optimisation du chargement des navires au terminal maritime d'Immingham (GB)Associated Petroleum Terminals optimise planification, chargement, gestion des stocks et administration à l'aide d'OpenTAS

Seuls les systèmes informatiques intégrés sont effectifs, ce qui représente un défi considérable pour de nombreuses entreprises. Associated Petroleum Terminals (Immingham) Ltd – soit en abrégé APT – a relevé ce défi en 2010 en recherchant une solution informatique intégréepour le chargement et l'administration. Cette solution devait remplacerle système existant, incapable de satisfaire aux exigences actuelles. APT a opté pour OpenTAS, le système de gestion et d'automatisation de terminaux de l'entreprise de conseil et de développement Implico. L'entreprise APT bénéficie désormais d'une solution intégrée complète couvrant toutes les exigences dans les domaines de la planification, du chargement, de la gestion des stocks etde l'administration des terminaux.

Optimisation du chargement des navires au terminal maritime d'Immingham (GB)AssociatedPetroleum Terminals est une joint venture de Phillips 66 et Total implantée à Immingham (Grande-Bretagne). Ces deux entreprises pétrolières exploitent chacune une raffinerie de pétrole près de la petite ville située sur l'estuaire du Humber, qui débouche sur la mer duNord. Toutes deux transportent au total 33 produits pétroliers différents par voie maritime et utilisent la même station de chargement.Il était donc naturel qu'elles fondent ensemble une entreprise de services qui exploite le site et s'occupe du chargement etde l'expédition pour les deux raffineries. En activité 24h/24, APT charge 20 millions de tonnes par an sur quatre appontements en haute meret cinq postes de chargement de moindre envergure. Cela nécessite le travail de 57 collaborateurs en trois équipes.

OpenTAS remplace un système informatique dépasséEn2010, APT a décidé de remplacer son système informatique –?devenu dépassé?– par une solution efficace et intégrée capable de répondre à toutes ses exigences. Jusqu'alors, APT utilisait un système IBM qui avait atteint la fin de son cycle de vie à plus d'un titre. Il était parexemple difficile d'effectuer des adaptations au sein du système. APT en était donc venu à utiliser des tableaux Excel pour recenser certainesdonnées. Ces tableaux nécessitaient cependant des mises à jour manuelles, ce qui donnait le champ libre aux erreurs. Par ailleurs, il était impossible d'enregistrer automatiquement les données dans le logiciel de l'entreprise, et il était de plus en plus difficile d'obtenir un service de support technique et de maintenance pour le système IBM.

Aussi bien Total que Phillips 66 utilisaient déjà alors OpenTAS sur de nombreux sites, un facteur déterminant dans la décision d'APT d'opter elle aussi pour le système de gestion et d'automatisation de terminaux d'Implico. Qui plus est, tous les logiciels et tableaux utilisés par APT pouvaient ainsi être intégrés dans OpenTAS. Ce système éprouvé automatise tous les processus sur le site concernant le chargement et le déchargement des navires ainsi que la planification, la gestion des stocks et l'administration. OpenTAS esten outre intégré dans SAP.


Analyse des procédures d'entrepriseLeprojet de mise en œuvre d'OpenTAS a débuté en février 2011. Dans un premier temps, les experts en pétrole/gaz d'Implico ont examiné les procédures d'entreprise chez APT afin de pouvoir réaliser ensuite une analyse d'écart approfondie définissant les attentes d'APT vis-à-vis du système OpenTAS. En s'appuyant sur les résultats de l'analyse, Implico aétabli un plan de projet servant d'orientation pour l'intégration et l'automatisation des procédures d'entreprise. Au bout de 13 mois, OpenTAS a réussi sa mise en service le 1er mars 2012.

Liasison avec les systèmes de distribution et les systèmes SCADAAPTtire avantage de l'utilisation d'OpenTAS à bien des égards?: par exemple, les processus logistiques pour l'occupation des appontements ont pu être sensiblement améliorés. Désormais, le système permettant de déterminer quel appontement doit être utilisé par les navires est beaucoup plus efficace. Par ailleurs, OpenTAS reçoit automatiquement lesplans de chargement de Total et de Phillips 66 et les traite immédiatement. Cela permet à APT de planifier le chargement des navires jusqu'à un mois à l'avance. OpenTAS fournit en outre l'automatisation nécessaire pour mettre à jour la planification à tout moment. Il s'agit d'un point extrêmement important pour APT, car l'entreprise conclut occasionnellement des contrats sans spécificier de cargo. Seule la taille approximative du navire est alors connue, ainsi que le temps de chargement et le type de produit à charger. Grâce à OpenTAS, il est possible de créer et de planifier ces chargements à l'avance –?les informations manquantes sont ajoutées dès qu'elles sont disponibles.

OpenTASpermet en outre de renoncer à la saisie manuelle des données de chargement dans le système de distribution Seaberth. OpenTAS transmet automatiquement les spécifications actualisées à Seaberth via une interface. Le système logistique définit ensuite l'appontement à utiliser pour le chargement, et l'utilisateur a la possibilité d'affinerencore la planification. Si par exemple le navire est assigné à l'appontement 6, l'utilisateur peut en plus décider d'utiliser le réservoir 105, précisant ainsi davantage le processus de planification.
 
Unautre avantage du système OpenTAS est l'intégration avec le système SCADA existant, à savoir AllenBradley. Jusqu'à présent, APT était obligéde mesurer le niveau des réservoirs toutes les heures, d'écrire les résultats à la main et de les intégrer dans la comptabilité. Désormais, OpenTAS reçoit et enregistre automatiquement ces informations et actualise le niveau des réservoirs en temps réel. La gestion des stocks en est nettement améliorée. Cela permet en outre de s'assurer que les produits sont toujours disponibles dans les bonnes quantités lorsqu'ils doivent être chargés.

Amélioration de la flexibilité et de la qualité des données
OpenTASrecense également ce qu'on appelle les surestaries. Les contrats entre les armateurs et les actionnaires d'APT stipulent qu'APT dispose d'un temps déterminé pour charger les navires. Passé ce délai, le retard des navires peut entraîner des frais importants. Il est donc primordial pourAPT de recenser exactement le déroulement du chargement. Pour ce faire,l'entreprise dispose d'un protocole des temps de chargement dans lequelles différentes étapes de travail sont consignées et horodatées, par exemple l'heure à laquelle un navire jette l'ancre, lève l'ancre ou amarre à l'appontement. Pour toutes ces étapes de travail, APT peut consigner la durée et le motif du retard. Ce protocole peut être utilisépar la suite pour justifier la prise en charge des surestaries par les parties respectives.

OpenTAS offre également l'avantage d'une plus grande flexibilité en cas de changement de nom des produits. APT étant un prestataire de services aussi bien pour Total que pour Phillips66, le terminal maritime a affaire à une multitude de noms de produits,et ces derniers varient fréquemment. OpenTAS permet à ses utilisateurs de changer le nom des produits de manière simple et flexible. Quand un utilisateur change le nom d'un produit dans un champ, tous les autres documents sont automatiquement ajustés.
 
Par ailleurs, OpenTAS génère automatiquement formulaires, documents douaniers et autres documents. Cela réduit les erreurs de transmission qui sont souvent faites lors de la saisie manuelle des données, et la qualité des donnéesen est également améliorée, avec pour résultat une comptabilité toujours exacte et à jour. Toutes les données sont désormais rassembléesdans un système central, de sorte que le service de gestion peut les évaluer à tout moment.


BilanEnchoisissant OpenTAS, APT a remis à jour son système informatique. Non seulement le système de gestion et d'automatisation de terminaux d'Implico couvre tous les processus de chargement des navires sur les appontements, mais c'est aussi une solution intégrée qui établit un lienintelligent avec les programmes de gestion des transports et les programmes SCADA d'APT déjà existants. OpenTAS couvre toutes les exigences d'APT. Chef de projet chez APT, Ian Wray déclare: «OpenTAS gère toutes les procédures d'entreprise, de la prise des commandes à la confrontation des données de chargement et à la création des papiers et des documents douaniers, en passant par les processus de service opérationnels». Le chef de projet responsable chez Implico, Jakob Burchardt, ajoute: «OpenTAS relieintelligemment systèmes et processus demanière centralisée. Avec l'ancien système, c'était impossible.»

OpenTASassure également la continuité avec les actionnaires d'APT, soit Total et Phillips 66, ces derniers utilisant tous les deux OpenTAS et SAP. OpenTAS sera bientôt intégré directement dans leurs systèmes SAP de manière à ce qu'APT puisse recevoir les commandes directement des actionnaires. Cetteintégration SAP sera mise en œuvre lors de la prochaine phase du projet. Chez APT, Ian Wray se réjouit de poursuivre cette coopération: «notre prochain projet avec Implico sera l'intégration SAP. Nous espérons pouvoir bientôt la mettre en œuvre.»


À propos d'APT

L'entrepriseAPT (Immingham) Ltd. a été fondée en 1966 et gère le chargement des navires pour les deux raffineries locales de Total et ConocoPhillips. Avec ses 57 employés, le fournisseur de services assure l'arrivée et l'expédition des produits pétroliers pour les deux raffineries de pétrole d'Immingham.


Copyright by Implico